La Responsabilité Sociétale des Entreprises est un sujet déjà ancien. Et pourtant, selon le cabinet Deloitte et son baromètre 2018 des Tendances RH, seules 30 % des entreprises ont véritablement mis au point une démarche RSE. Sans parler du fait que presque la moitié des salariés ne sait pas qui a en charge cette stratégie dans sa propre entreprise. La marge de progression est donc très importante pour intégrer cette démarche dans sa politique d’entreprise et pour communiquer autour, grâce au rapport RSE, de façon authentique.

Définition de la RSE

La Responsabilité Sociétale (ou Sociale) des Entreprises concerne obligatoirement les grandes groupes. Cette démarche de développement durable, qui permet de générer moins d’impact négatif, à la fois sur l’environnement et sur les femmes et les hommes, est aussi conseillée à toutes les entreprises.

Quels sont les fondements d’une démarche RSE ?

Des règles bien établies

La Responsabilité Sociétale des Entreprises regroupe le développement durable d’une manière générale et comment une entreprise peut avoir un impact plus faible sur l’environnement et un impact positif sur l’homme. Bien que récente d’un point de vue concret dans les entreprises, la RSE a pris ses racines il y a bien longtemps. En effet, malgré les procès d’intention qui leur sont parfois faits, la plupart des entreprises veillent à connaître les conséquences de leur activité sur la société.

C’est finalement par la loi NRE (Nouvelles Régulations Économiques) de 2001 que les premières pierres ont été posées, en priorité pour les entreprises cotées*. Puis, depuis 2017, pour d’autres grandes entreprises. Celles-ci, via l’article 116, doivent depuis réaliser un reporting à la fois social et environnemental qui porte sur 43 points.

Toutes les entreprises concernées

Mais la RSE n’est bien sûr pas réservée qu’aux grands groupes. Toutes les sociétés peuvent s’engager volontairement dans cette démarche. Dans ce cas, elles ont la possibilité de se reporter sur la norme AFNOR ISO 26000, le référentiel international. Néanmoins, le fait de le suivre ne donne pas droit à une certification.

Mais d’une loi à une norme, la RSE n’a-t-elle pas aussi des avantages qui vont au-delà d’une action visant à se mettre en conformité avec la législation ?

RSE : pour allier éthique et performance

Avec une politique RSE volontariste, l’éthique et la performance peuvent aller de pair. Les entreprises qui s’engagent, obligées ou non, s’impliquent toutes véritablement. Pour elles, la RSE est un outil pour mieux faire dans tous les aspects du développement durable. D’une meilleure utilisation des consommables, à une communication responsable, en passant par la maîtrise de l’énergie, et jusqu’au bien-être de leurs collaborateurs. Autrement dit, il s’agit pour elles de faire mieux à tous les niveaux même si l’impact zéro n’est pas encore possible.

Affirmer que la compétitivité et le développement durable sont compatibles entraîne aussi une réflexion sur l’importance de la RSE. En effet, à mesure que celle-ci prend de la place dans les décisions des entreprises, et que le monde va dans le même sens, celles qui ne prendraient pas ce virage risquent de s’en mordre les doigts.

Une démarche RSE efficace attire les clients

Que ce soit en B2B ou en B2C, une politique RSE qui donne des résultats influe sur la communication d’une entreprise. Les consommateurs sont en attente de solutions éthiques, aussi bien au niveau environnemental que social. Il est donc essentiel de les convaincre de ses choix par des actions concrètes, de façon authentique et transparente. L’époque du « green washing » a laissé des traces et peu sont désormais enclins à se laisser bercer par des paroles qui ne seraient pas suivies d’effets mesurables.

Une politique RSE authentique attire les talents

Dans certaines entreprises, la RSE est encore mal connue des collaborateurs. La communication interne et de véritables actions à destination des salariés sont donc essentielles. Cela est d’autant plus important que les nouvelles générations sont particulièrement sensibles aux actions de développement durable des entreprises. Pour bon nombre de jeunes actifs, intégrer une entreprise qui s’engage est une motivation supplémentaire.

Le bien-être des collaborateurs passe aussi par ce volontarisme. Lequel peut se traduire à la fois sur la protection de l’environnement, qu’au niveau de l’intégration pleine et entière des personnes souffrant d’un handicap par exemple.

L’efficacité énergétique, indispensable pour votre RSE

Un défi pour les entreprises…

Une des clés pour une politique RSE valable est celle de l’efficacité énergétique. En effet, trouver le moyen de réduire la consommation énergétique de son entreprise est le premier pas dans cet engagement.

Selon l’ADEME et son « Guide éco-citoyen au bureau » paru en 2014, ce sont « 175 millions de m2
de bâtiments, qui consomment 275 kWhEP/m2.an dont 56% pour le chauffage et 32% pour les usages spécifiques de l’électricité. » Entre les lumières qui restent allumées quand il n’y a personne et le chauffage qui pourrait être baissé par moment, la facture est à la fois lourde pour l’entreprise et pour la planète. Pour les usines et autres bâtiments techniques, le défi est encore plus important afin de pouvoir limiter les pertes.

Située au cœur de la RSE, une consommation d’énergie plus raisonnée est désormais une obligation morale qui rentre dans les mœurs. Mais chaque actif ne peut pas de lui-même décider de baisser le chauffage de tout un immeuble.

…Facilité par les innovations technologiques

Grâce aux nouvelles technologies qui prennent à la fois en compte le confort des utilisateurs des bâtiments et la juste consommation d’énergie, l’équation est enfin possible. Internet des objets, pilotage simplifié et intelligence artificielle se mettent ainsi au service de vos bâtiments. Cela passe notamment par :

– L’automatisation du chauffage selon la météo, l’ensoleillement et la présence dans les pièces ;
– Les lumières qui s’allument et s’éteignent automatiquement ;
– La gestion de l’eau par monitoring ;
– La détection des pannes, etc.

Et cela, avec une vision complète et permanente grâce à un tableau de bord en ligne. Avec un système personnalisé d’efficacité énergétique, vous gagnez sur tous les plans avec un retour sur investissement rapide.

Vous vous engagez dans une démarche RSE ou vous souhaitez trouver de nouvelles solutions pour améliorer vos consommations énergétiques ? À travers des systèmes sur-mesure qui s’adaptent aux besoins de votre entreprise, Netseenergy s’inscrit comme un partenaire privilégié dans votre volonté d’agir dès à présent.

* Ou celles qui font un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros et/ou qui salarient au moins 500 personnes.