zLa performance énergétique est aujourd’hui un impératif dans les entreprises et les collectivités. Des obligations concernent les grands groupes et des démarches volontaires s’adressent aux plus petites structures qui doivent faire des économies d’énergie. Chacun d’entre eux doit pouvoir trouver les offres et les services d’efficacité énergétique qui correspondent à ses objectifs de développement durable et de compétitivité.

Définition de la performance énergétique

La performance et l’efficacité énergétique reposent sur la même définition : parvenir à faire d’importantes économies d’énergie, sans sacrifier le confort des utilisateurs des bâtiments. Entreprises, collectivités et particuliers sont tous à la recherche de solutions d’efficacité énergétique leur permettant d’abaisser leur consommation. La performance énergétique rassemble aujourd’hui une somme de moyens, d’outils et de services, plus ou moins importants selon les besoins, pour tous les bâtiments neufs ou anciens.

 

 

Quel est le cadre de la performance énergétique des bâtiments ?

Pour les particuliers, ou toute personne achetant un appareil utilisant de l’énergie, la performance énergétique est d’abord celle de l’appareil en question. Est-il classé A ou G ? Cette indication sur un objet se rapporte de la même façon, mais sur une toute autre échelle, lorsqu’il s’agit d’un bâtiment. Celui-ci consomme-t-il trop d’énergie ? D’une manière générale, pour les bâtiments anciens, la réponse est oui lorsqu’aucune solution n’est mise en place. Pour les bâtiments neufs, voire intelligents, la question se pose moins car des outils, des services, en amont et en aval de la construction, parviennent à atteindre une bonne performance énergétique. Laquelle conserve, dans tous les cas, des possibilités encore plus importantes. Mais pour les bâtiments anciens aussi, il est possible d’apporter des solutions de performance énergétique, avant même d’engager des travaux.

Pour les entreprises, et leurs bâtiments tertiaires, industriels, et les collectivités territoriales, il existe un cadre. Celui-ci est obligatoire ou non en fonction de la taille et du chiffre d’affaires des structures. De même, chacune peut décider comment elle aborde la question de la transition énergétique à travers la diminution de sa consommation. Ainsi, trois axes principaux posent les bases de la performance énergétique et comment y parvenir :

  • L’audit de performance énergétique

Depuis la loi DDADUE de 2013, les entreprises de plus de 250 salariés (ou réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros) doivent obligatoirement mettre en place un audit énergétique tous les 4 ans. Pour cela, elles peuvent faire appel à des sociétés extérieures certifiées comme un bureau d’études, un cabinet de conseils, ou des entreprises spécialisées dans la performance énergétique.

> En décembre 2019, toutes les entreprises concernées devront ainsi avoir finalisé leur deuxième audit.

Selon un rapport de l’ADEME paru en 2018, pour l’année 2017, le bâtiment apparaît comme la priorité des audits réalisés par les grandes entreprises, à 34,8%. Sachant que le premier audit doit couvrir au minimum 65% de l’activité et le deuxième à 80%.

Les entreprises concernées mais qui ne jouent pas le jeu s’exposent à de lourdes sanctions financières, jusqu’à 2% de leur chiffre d’affaires (et 4% en cas de récidive). Pour autant, l’audit énergétique n’est pas forcément une règle coercitive, il peut aussi être un accélérateur d’économies d’énergie pour les entreprises plus modestes et les collectivités. Lesquelles ont la possibilité de réaliser un audit moins important mais qui se porte sur des postes où les actions peuvent être immédiates. Autrement dit, il est possible de mettre en place des outils opérationnels tout de suite sur site, sans travaux, notamment à travers les objets connectés.

  • La norme ISO 50001

 Corolaire de l’audit énergétique, l’obtention de la certification ISO 50001 n’est, quant à elle, pas obligatoire. Néanmoins elle offre un cadre permettant aux entreprises et organismes volontaires de mettre en place les bons moyens pour arriver aux meilleurs résultats de performance énergétique.

De plus, cette norme entraîne la réalisation d’un audit énergétique, ce qui entre dans le cadre de l’obligation pour les grandes entreprises. Lesquelles ont donc tout intérêt à se lancer dans la certification car, étant volontaire, elle est d’autant plus valorisable dans sa communication. Les grands groupes et les plus petites entreprises ont alors toutes les cartes en main pour mettre en place, notamment, un système de management de l’énergie (SMÉ).

  • La responsabilité sociétale des entreprises (RSE)

Regroupant toutes ces actions concrètes, la politique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) concerne obligatoirement, là encore, les grands groupes. Cependant, chaque entreprise peut se lancer dans cette démarche. Celle-ci a pour objet tous les aspects du développement durable, de l’environnement à l’humain, dans le but de limiter son impact négatif et, dans le meilleur des cas, d’apporter un impact positif.

La performance énergétique en fait donc partie puisqu’il s’agit d’intégrer les collaborateurs dans cette démarche et de leur apporter toujours le même confort, voire un confort supérieur, en dépensant moins d’énergie. Et cela, grâce à des outils, des services d’efficacité énergétique pensés pour les utilisateurs des bâtiments.

 

Quels sont les solutions d’efficacité énergétique ?

Pour votre entreprise, votre collectivité, vous cherchez des offres d’efficacité énergétique afin de vous accompagner dans cette démarche. Selon la taille de votre structure et ses besoins, il existe des offres spécifiques permettant de répondre à l’optimisation de votre consommation. Complémentaires, ces services ont tous pour objet de l’analyser, de la « monitorer », afin de pouvoir la faire baisser. Vous pouvez ainsi réaliser des économies rapides et vous lancer dans une démarche de développement durable concrète.

  • L’analyse des consommations énergétiques par un audit

 En choisissant une entreprise spécialisée dans la performance énergétique, vous devez bénéficier d’un audit sur-mesure et selon votre budget. Pour une première étape et des économies rapides, il est aujourd’hui envisageable de faire ainsi réaliser un audit digital, à distance et à moindre coût. Tout comme il est bien évidemment possible de missionner une entreprise pour un audit complet obligatoire, ou en vue d’une certification ISO 50001.

  •  Le management de l’énergie et le suivi des consommations

 Si l’audit est fondamental pour déterminer la consommation de référence de votre structure, il ne suffit pas. Il doit en effet se poursuivre avec un suivi constant de la consommation, de sorte à pouvoir comprendre quels sont les postes énergivores et être alerté en cas de panne ou de surconsommation. Celui-ci est possible grâce, notamment, à l’Internet des Objets (IoT). Munis de capteurs, ces objets connectés vous transmettent les informations en temps réel à travers une plateforme en ligne.

  •  La mise à disposition d’une plateforme en ligne de management/suivi énergétique (PaaS)

 Pour suivre votre consommation et son évolution en temps réel, avec des bilans réguliers, vous devez avoir accès à une plateforme en ligne de management de l’énergie. Disponible tout le temps, elle est votre boussole pour toute la consommation de vos bâtiments. Vous avez ainsi une vision nette de la situation, des points problématiques et des pistes d’amélioration.

  •  L’accompagnement d’un energy manager

 Nommer un responsable de l’énergie est indispensable dans le suivi de la consommation et des décisions à prendre pour l’optimiser. Beaucoup d’entreprises n’ont cependant pas la possibilité de confier cette mission à une seule personne ou d’embaucher un spécialiste. Mais en optant pour une entreprise de gestion de l’efficacité énergétique, vous pouvez bénéficier de l’accompagnement d’un energy manager externe.

Ces offres et ces services personnalisés, adaptables à chaque typologie de bâtiment, vous permettent de contrôler votre consommation et d’atteindre une performance énergétique toujours plus importante.