Guide de l’Energy Manager, un métier d’avenir au service de l’efficacité énergétique des entreprises !

Guide de l’Energy Manager, un métier d’avenir au service de l’efficacité énergétique des entreprises !

L’Energy Manager, un métier tendance ? Il est clair qu’entre les prises de conscience environnementale et les obligations réglementaires (EN NF 16247, ISO 50001, décret tertiaire…) qui encouragent voire imposent l’efficacité énergétique, nombreuses sont les entreprises à se pencher sur le sujet des consommations énergétiques. Et dès lors, comment faire pour prendre les bonnes décisions ? Comment être sûr de ne pas faire fausse route ? La performance énergétique est un sujet complexe qui requiert une véritable expertise. Et c’est précisément là qu’intervient l’Energy Manager.
Présentation de cet expert de l’énergie qui vous aide à atteindre vos objectifs énergétiques, et tour d’horizon des points indispensables à connaître pour tout savoir sur l’Energy Management.

________________________________________

1. L’Energy Manager : définition d’un véritable expert en efficacité énergétique
2. Quel est le principal objectif de l’Energy Manager ?
3. Faut-il internaliser le métier d’Energy Manager ?
4. Pourquoi se faire accompagner par un Energy Manager ?
5. Quand et comment intervient l’Energy Manager ?
6. L’iBoard, un logiciel de suivi d’Energy Management bien utile
7. Où trouver un Energy Manager expert en norme ISO 50001 ?

________________________________________

1. L’Energy Manager : définition d’un véritable expert en efficacité énergétique

L’Energy Manager, que l’on pourrait traduire par “gestionnaire de l’énergie”, est un acteur essentiel de la transition énergétique. Son travail consiste à repérer les optimisations possibles et à proposer des solutions pour moins consommer d’énergie sans perdre en confort et/ou en production. Suite à cela, il conduit le changement et valorise les comportements vertueux.
Son travail se déroule généralement en trois grandes étapes :

Etablissement d’un diagnostic énergétique – L’Energy Manager commence par inspecter précisément l’ensemble des consommations énergétiques d’un bâtiment donné. Electricité, eau, températures… : toutes les dépenses d’énergie sont passées au crible et analysées pour repérer les points de pertes d’énergie, les comportements qui font défaut ou encore les processus trop énergivores.

Proposition de solutions personnalisées – Une fois ce diagnostic énergétique établi, l’Energy Manager est en mesure de proposer des solutions adaptées et personnalisées visant à améliorer la performance énergétique du bâtiment en question tout en conservant le même niveau de confort pour les occupants et en répondant aux problématiques d’usages.

Mise en place des solutions et SMÉ – Enfin, les solutions ainsi dégagées sont alors mises en place sous la supervision de l’Energy Manager, qui veille au bon déroulé des actions et qui forme et conseille les équipes dans le suivi des consommations énergétiques. Un Système de Management de l’Energie, le plus souvent suivant la norme ISO 50001, est également proposé, garantissant ainsi une action pérenne et durable en matière de gestion des dépenses d’énergie.

2. Quel est le principal objectif de l’Energy Manager ?

Atteindre la performance énergétique, voilà le principal objectif du gestionnaire en énergie.
Que ce soit pour un bâtiment tertiaire, industriel ou même résidentiel, l’Energy Manager est présent pour réduire les dépenses énergétiques. En tant que véritable pilote en énergie, il intervient à chaque étape afin de garantir la performance énergétique. Pour cela, il s’appuie sur son expertise, son savoir-faire mais également sur des évolutions technologiques en matière d’intelligence énergétique qui permettent d’avoir une gestion et un suivi toujours plus justes et contrôlés.
Vous l’avez compris, l’Energy Manager est un allié de poids pour vous accompagner et vous aider à atteindre l’efficacité énergétique en réduisant vos consommations énergétiques.

3. Faut-il internaliser le métier d’Energy Manager ?

Tout dépend de la taille de l’entreprise et de son secteur d’activité. On remarque ainsi que seuls les grands groupes industriels, pour lesquels les enjeux énergétiques sont cruciaux, internalisent la fonction d’Energy Manager. Pour toutes les autres entreprises – PME, foncières, …-, c’est très souvent un prestataire externe qui propose un accompagnement en Energy Management. Cela permet également d’avoir un regard extérieur sur leurs habitudes de consommations et de bénéficier des dernières innovations en matière d’intelligence énergétique.

4. Pourquoi se faire accompagner par un Energy Manager ?

Grâce à son expertise et à son expérience, l’Energy Manager sait identifier rapidement les gisements d’économies d’énergie d’un site et sait mettre en place les solutions les plus adaptées. De plus, il connaît mieux que personne les réglementations françaises et européennes en matière d’efficacité énergétique. C’est pourquoi, il est l’interlocuteur idéal pour accompagner et conseiller au quotidien l’entreprise qui souhaite réussir au mieux sa démarche de réduction des consommations énergétiques et se conformer aux dernières réglementations.
Plus concrètement, le gestionnaire en énergie permet à l’entreprise de :
– consommer moins mais mieux
– gérer efficacement ses dépenses énergétiques sur le long terme
– respecter les nouvelles normes et autres réglementations énergétiques
Il représente donc pour l’entreprise un gain de temps et d’énergie non négligeable !

5. Quand et comment intervient l’Energy Manager ?

L’Energy Manager intervient sur demande d’une entreprise. Il s’agit soit d’une démarche purement volontaire de réduction des consommations énergétiques, soit d’une démarche motivée par la réglementation qui impose des objectifs en matière d’efficacité énergétique (audit obligatoire EN NF 16247, décret tertiaire…). Quelle que soit l’origine de votre démarche, les Energy Managers de Netseenergy sont en mesure de vous accompagner.
Pour cela, il n’est pas forcément nécessaire d’instrumenter le site. En tant qu’acteur majeur de l’efficacité énergétique, Netseenergy propose plusieurs solutions pour s’adapter à tous les besoins. L’une d’entre elles nommée So Digital consiste à réaliser un audit 100% digital du site, sans dérangement et à moindre coût, à l’issue duquel l’entreprise recevra des recommandations personnalisées. Cet audit se base sur une collecte et une analyse approfondie des données et des usages des consommations énergétiques (historique de consommations, typologie du bâtiment, etc..) appuyée par une intelligence artificielle et les compétences métier d’un Energy Manager.
Si vous entamez une démarche pour répondre aux exigences réglementaires de la norme EN NF 16247, alors vous pouvez opter pour l’offre So Agile. Dans ce cas, un Energy Manager se déplace sur site pour placer quelques instruments de mesure. Un rapport d’audit certifié se basant sur les données récoltées dans le cadre de ces mesures est ainsi établi par ce même Energy Manager.
Pour les entreprises qui souhaitent aller plus loin et atteindre l’excellence énergétique, une solution complète nommée So Wize est également proposée. Dès lors, si vous le souhaitez, un Energy Manager vous est dédié pour vous conseiller et vous accompagner au mieux dans la mise en place d’un Système de Management Energétique. Dans ce cas, des déplacements terrain et un déploiement d’objets connectés peuvent être à prévoir.

6. L’iBoard, un logiciel de suivi d’Energy Management bien utile

Pour accompagner la mise en place de votre politique de management énergétique et assurer sa réussite, Netseenergy propose un outil disponible en mode SaaS, intuitif, complet et entièrement personnalisable : l’iBoard. Cet outil en ligne, accessible par tous vos collaborateurs autorisés, permet de centraliser l’ensemble des données énergétiques et patrimoniales et de suivre en temps réel les consommations multifluide et multisite via vos indicateurs clés. L’iBoard est également équipé d’un système d’alertes qui signale notamment tout dépassement de seuil et permet ainsi de réagir rapidement en cas de dérive, d’anomalie ou de surconsommation. En bref, c’est l’outil idéal pour suivre le plan d’actions d’économies d’énergies préconisé au préalable par l’Energy Manager !

7. Où trouver un Energy Manager expert en norme ISO 50001 ?

Ça y est, vous êtes décidé à franchir le pas et à mettre votre entreprise sur le chemin de l’efficacité énergétique ? Bravo ! Pour cela, vous l’aurez compris : il est très utile, voire indispensable pour la réussite de votre projet, de vous faire accompagner par un Energy Manager. Toutefois, peu d’entreprises proposent un Energy Manager dédié, et encore moins, expert en norme ISO 50001. Ce n’est pas le cas de Netseenergy qui dispose d’un équipe d’Energy Managers certifiés IPMVP et expérimentés, prêts à vous conseiller et à vous accompagner dans la mise en place d’un système de management énergétique conforme à la norme ISO 50001.

N’attendez plus pour nous contacter : nous serons ravis d’échanger avec vous et de vous proposer le meilleur accompagnement possible. En route vers l’efficacité énergétique !

Netseenergy, acteur majeur des systèmes de management énergétique industriels

Netseenergy, acteur majeur des systèmes de management énergétique industriels

ALLICE, l’Alliance Industrielle pour la Compétitivité et l’Efficacité Energétique a récemment publié, avec le soutien de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et de la DGE (Direction Générale des Entreprises), une étude poussée sur le sujet des EMS, Energy Management Systems, ou SMÉ, Systèmes de Management de l’Énergie. Celle-ci a pour but de répertorier les fonctionnalités disponibles actuellement en matière d’EMS ainsi que d’en analyser la pertinence en fonction des besoins des utilisateurs. En tant qu’acteur majeur du marché, Netseenergy y est cité à plusieurs reprises.

L’EMS ou SMÉ, des solutions logicielles pour mieux comprendre et réduire vos consommations énergétiques

Réduire facture énergétique EMSLa démocratisation du digital a vu l’apparition de très nombreuses solutions, notamment dans le domaine du management énergétique, domaine d’expertise de Netseenergy. Les EMS, sont de celles-là. Il s’agit de solutions logicielles offrant aux entreprises la possibilité de gérer et d’optimiser leurs consommations d’énergie dans le but d’en réduire les coûts ou d’économiser les fluides par exemple. Le fonctionnement des EMS est basé sur l’analyse et la mise en forme des données énergétiques. Son objectif est de donner les clés de compréhension permettant à l’utilisateur d’optimiser les consommations d’un ou plusieurs sites. Ces solutions logicielles formulent également des recommandations et aident à la prévision des consommations.

L’iBoard de Netseenergy, un outil de référence du management énergétique

En effet, depuis plus de 15 ans, Netseenergy, filiale du Groupe EDF, spécialisée dans le management énergétique, propose des services d’accompagnement énergétique, à destination des entreprises industrielles, tertiaires, mais aussi des collectivités. Tous ces services ont un point commun : ils s’appuient sur un système de management énergétique (EMS). Celui de Netseenergy s’appelle iBoard. Il s’agit d’un outil web modulaire et évolutif qui compile les données de consommations énergétiques des entreprises utilisatrices en mono ou multisite. Il permet des analyses de ces consommations énergétiques et de fluides, offre la possibilité de mettre en place des alertes ainsi que des actions de régulation. Grâce à l’iBoard, ses utilisateurs peuvent entre autres piloter les stratégies RSE, suivre l’atteinte des KPI liés au décret tertiaire et à la norme ISO 50001, ou encore piloter les process industriels.

Une offre complète et personnalisée pour vous permettre d’atteindre la performance énergétique

Offre management énergétique complèteLe marché des EMS est aujourd‘hui en pleine expansion et son offre commerciale devient chaque jour plus abondante. Cela s’explique par l’augmentation constante du coût des fluides énergétiques (eau, électricité, gaz, …), ainsi que par l’apparition de nouvelles législations et autres normes telles que l’ISO 50001 et le décret tertiaire. Pour rappel, la norme ISO 50001 vise à améliorer la performance énergétique de toute organisation dans le but de faire face à la rareté de l’énergie et à l’augmentation durable de son prix, tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Sur le marché du management énergétique, Netseenergy propose un vaste panel de services d’accompagnement des entreprises articulés pour la plupart autour de l’iBoard, son EMS. Cela va du simple audit énergétique à l’accompagnement personnalisé avec un Energy Manager.

Ses offres sont au nombre de 3 :

  • So Digital: Il s’agit d’un état des lieux réalisé à partir de l’historique de consommation d’électricité, de gaz ou encore de chaleur qui se fait sans visite sur site. Ces analyses sont personnalisées grâce à des modèles algorithmiques et statistiques.
  • So Agile: Il s’agit d’un audit énergétique réglementaire certifié NF EN 16 247 avec télérelève des données de compteurs. Cette première étape vers l’efficacité énergétique permet l’élaboration d’un plan d’action chiffré et argumenté.
  • So Wize: C’est l’offre « best-seller » de Netseenergy. Il s’agit d’une offre de management énergétique digital personnalisée et personnalisable qui permet un suivi très précis des consommations multifluide et multisite avec analyses et reporting, suivi des plans d’actions d’économies d’énergies, gestion documentaire et mise en place d’alertes. (ISO 50001, décret tertiaire,…)
    • So Display (option de So Wize) : Installation d’écrans de suivi hebdomadaire des consommations énergétiques à destination des occupants des sites. Les écrans diffusent également des éco-conseils.

Le management énergétique, une brique indispensable de l’intelligence énergétique

L’intelligence énergétique désigne la symbiose entre les ressources technologiques et humaines. Elle mène à la performance énergétique. Le management énergétique y est important, cependant l’intelligence énergétique voit au-delà en conciliant économies d’énergie avec confort de l’occupant, productivité et développement durable. Elle induit une certaine cohérence dans l’utilisation desdites ressources et ne peut pas fonctionner sans l’apport et l’implication des équipes.

Si vous souhaitez entamer ou poursuivre vos démarches de réduction d’énergie, nous pouvons vous accompagner à l’aide de nos solutions technologiques et humaines présentes sur toute la chaîne de valeur de l’intelligence énergétique !

Le guide des éco-gestes ou comment réduire les consommations énergétiques au quotidien !

A l’heure où l’urgence climatique est sur toutes les lèvres, les éco-gestes peuvent sembler être des gouttes d’eau dans l’océan pour faire face à cette urgence. Et pourtant, ces gestes ont leur importance car ils peuvent réellement permettre d’atteindre une meilleure performance énergétique à moindre coût. Voici donc plusieurs idées d’éco-gestes simples à mettre en pratique dès à présent et qui s’appliquent aussi bien chez vous qu’au bureau. A vous les économies d’énergie !

Définition des éco-gestes

Les éco-gestes sont des actions volontaires visant à diminuer la consommation énergétique – électricité, eau, chauffage – et les émissions de CO2. Autrement dit, ces gestes écologiques permettent de limiter le gaspillage dans toutes ses formes. Que ce soit chez soi ou sur son lieu de travail, chacun peut recourir à des astuces efficaces pour économiser de l’énergie. Mis bout à bout, ces gestes anodins en apparence peuvent finalement faire une différence significative, notamment sur la facture !

A la maison ou au bureau : les mêmes éco-gestes

Définition éco-gestesEn tant qu’individu qui utilise des appareils et profite d’un certain confort, réaliser des éco-gestes prend la même dimension dans sa vie personnelle et dans sa vie professionnelle. Il est en effet nécessaire de pratiquer les mêmes gestes éco-responsables du matin au soir et toute l’année pour obtenir des résultats.

Chez soi, les éco-gestes ont souvent une dimension financière -économiser quelques euros sur le budget électricité / eau- mais ils proviennent également de plus en plus d’une véritable prise de conscience écologique. Cette conscience est d’autant plus présente chez les jeunes parents qui souhaitent transmettre les bonnes pratiques à leurs enfants. L’éco-responsabilité est en effet une affaire globale qui doit se partager pour être efficace car tous ces gestes ne sont pas forcément basés sur la consommation. Bien sûr, l’énergie dont chacun a besoin pour avancer dans sa vie quotidienne ou pour se divertir est un point essentiel, mais il faut aussi prendre en compte tous les aspects de consommation moins directs qui ont pourtant un impact réel dans le monde.

Ainsi, de sa douche du matin aux impressions de papier en journée, chaque personne peut, sans efforts particuliers, limiter son impact environnemental et sa consommation d’énergie. Electricité, eau, chauffage : chaque action – ou fin d’une action néfaste -, a son importance.

Les éco-gestes électricité

A la maison et au bureau, les conseils sont identiques. Néanmoins, certains éco-gestes incombent bien sûr au service de maintenance dans les entreprises.

  • Mieux ranger son frigo et le laver/dégivrer tous les trois mois.
  • Ne pas laisser les appareils en veille.
  • Mettre l’ordinateur en veille en cas d’absence et l’éteindre au-delà d’une heure. Cela peut se faire automatiquement dans les réglages.
  • Ne pas laisser les chargeurs de téléphone branchés.
  • Remplir la machine à laver au maximum pour en faire moins.
  • Nettoyer les ampoules et optimiser la luminosité des pièces. Grâce aux capteurs connectés, il est aujourd’hui possible d’automatiser la lumière en fonction des heures et de la météo. Cela fait partie des solutions de management énergétique.
  • Dégager les fenêtres – pas d’affiches ou de plantes vertes – pour faire passer plus de lumière.

Les éco-gestes chauffage

  • Installer des rideaux épais devant les fenêtres et la porte d’entrée, et ne pas les faire pendre par-dessus un radiateur.
  • Fermer les portes des pièces peu ou pas chauffées.
  • Régler la température sous 20°C dans les pièces occupées. Là encore, grâce aux solutions de management de l’énergie et à des capteurs connectés, le chauffage peut se réguler automatiquement en fonction de la présence.
  • Purger les radiateurs régulièrement.

Les éco-gestes eau

  • Privilégier les douches aux bains.
  • Installer un économiseur d’eau sur les différents robinets.
  • Couper l’eau de la douche entre le lavage et le rinçage.
  • Installer des chasses d’eau à double débit.
  • Repérer les fuites d’eau et les (faire) réparer.

Les éco-gestes anti-gaspillage des ressources

  • Imprimer seulement en cas de besoin réel et privilégier le noir et blanc. Éviter les impressions d’images facultatives. Selon l’ADEME[1], chaque salarié consomme encore trois ramettes de papier par mois, ce qui représente entre 70 et 85 kg par an.
  • Ne plus utiliser de gobelets en plastique mais apporter son propre mug.
  • À l’heure des repas, éviter le gaspillage alimentaire en mettant dans son assiette seulement ce que l’on est sûr de manger. Si jamais vous avez eu les yeux plus gros que le ventre, prenez un récipient pour emporter le reste ou donnez-le.
  • Privilégier le télétravail, qui se développe de plus en plus dans les entreprises. Cela évite de nombreux déplacements en voiture. De la même façon, pour se rendre au bureau ou à ses activités, préférer le covoiturage ou la mobilité douce (vélo, autopartage, etc.).

Et les éco-gestes indirects ?

Eco-gestes indirectsLes éco-gestes indirects concernent en priorité l’impact environnemental du numérique, dans la vie quotidienne et dans le travail. Ainsi, selon une étude en octobre 2019 du cabinet d’experts GreenIT[2], le numérique cette année-là émet autant de gaz à effet de serre que 116 millions de tours du monde en voiture. Quant à l’eau, le numérique en utilise l’équivalent de 3,6 milliards de douches. Et pour l’électricité, autant que 82 millions de radiateurs électriques allumés toute l’année…. Par ailleurs, malgré le boom de l’économie circulaire, les smartphones ne sont encore recyclés qu’à hauteur de 6 %.

  • Limiter les onglets ouverts pour fluidifier la navigation et faire des recherches précises. Éviter ainsi la surconsommation des serveurs.
  • Supprimer les mails sur l’interface webmail en cloud qui consomme de l’énergie sur les serveurs. Utiliser plutôt un logiciel et le configurer pour qu’il récupère les mails du serveur sans y laisser de copie.
  • Compresser les envois de documents et images.
  • Les serveurs en ligne sont utiles pour la collaboration, mais bien sûr, ils consomment. Pour autant, dans le cadre des envois de messages, il est plus économique de passer par un système collaboratif que d’envoyer des mails avec des pièces jointes lourdes.
  • Réparer le matériel défectueux plutôt que de le changer automatiquement.

 

[1]     https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-ecoresponsable-au-bureau.pdf

[2]     https://www.greenit.fr/empreinte-environnementale-du-numerique-mondial/

Tout savoir sur l’ISO 50001, une norme au service de la transition énergétique !

Tout savoir sur l’ISO 50001, une norme au service de la transition énergétique !

L’ISO 50001 est une norme facultative mais néanmoins très intéressante pour la performance énergétique de ses bâtiments. Plus encore que l’audit obligatoire des grandes entreprises, elle aide chaque structure à définir un ensemble de méthodes pour baisser leur consommation et, par conséquent, leurs coûts. Véritable alliée de la transition énergétique, la certification 50001 vous permettra d’aller beaucoup plus loin. Comment ? Voici les réponses.

Qu’est-ce que l’ISO 50001 ?

Définition ISO 50001Certification internationale, la norme ISO 50001 n’est pas obligatoire. Elle vise à transmettre aux entreprises et aux collectivités les meilleures pratiques pour mettre en place un système de management de l’énergie (SMé). Plus qu’un cahier des charges d’obligations, l’ISO 50001 est un référentiel pour aller plus loin dans la transition énergétique et répondre concrètement à l’urgence climatique. Sa certification n’est pas obligatoire non plus, mais elle permet de valoriser ses efforts et d’entraîner d’autres entreprises dans la même démarche.

Qu’est-ce qu’un système de management de l’énergie selon l’ISO 50001 ?

Avant de se lancer dans une démarche ISO 50001, il faut déjà comprendre ce qu’est un système de management de l’énergie et, plus particulièrement, le concept d’intelligence énergétique.

Un moyen de parvenir à l’efficacité énergétique

Un système de management de l’énergie (SMé) est la mise en place de différents outils spécifiques à une entreprise ou à une collectivité visant à maîtriser la consommation d’énergie en continu, tout en conservant le confort et/ou le niveau de productivité. Grâce à ce système, les entreprises et toutes les organisations peuvent diminuer leur consommation de plus de 20 % sur un an, sans pour autant effectuer des travaux importants.

Si un système de management de l’énergie permet d’avoir un impact moins important sur l’environnement, il a aussi des avantages sur la compétitivité de l’entreprise et sur son image. Il est en effet plus simple de communiquer sur une image verte réelle qui porte ses fruits sur la transition énergétique, plutôt que sur des apparences.

Se baser sur un diagnostic

Pour mettre en place un système de management de l’énergie il est indispensable d’effectuer au préalable un diagnostic. Il faut en effet analyser l’ensemble des postes, des usages et l’organisation du travail. Il est alors possible de déterminer la consommation de référence et les indicateurs de performance énergétique (IPE) qui permettront de l’améliorer.

Ces éléments se basent sur les fondements mêmes de la norme ISO 50001 : connaître dans le détail tous les éléments qui permettent d’établir un référentiel, autrement dit une base pour, ensuite, améliorer considérablement et en continue la consommation énergétique.

Les solutions de management énergétique

Solutions management énergétiqueMettre en place des solutions de management énergétique conformes à l’ISO 50001 vise donc à choisir et à implanter un processus continu de diminution de la consommation  en la suivant de près.

Mettre en place une politique d’entreprise pro ISO 50001

Pour que cette démarche fonctionne, l’implication de toutes les parties prenantes est essentielle. Ainsi, une communication interne autour de la mise en place d’un système de management de l’énergie, à travers l’ISO 50001, amène l’ensemble des collaborateurs à faire des efforts.

Cet engagement de l’entreprise doit aussi se traduire par la mise à disposition des informations à la société qui se chargera de l’implémentation du SMé.

La data au service de la baisse de consommation

L’entreprise que vous choisirez dispose de plusieurs manières pour récupérer les données de consommation (pose de capteurs communicants, récupération de factures, télérelève de compteurs communicants…). Toutes ces données permettront de connaître la consommation d’électricité, de gaz et d’eau (et de tous les fluides) et ainsi d’établir la consommation de référence. Le machine learning et l’intelligence artificielle pourront quant à eux déterminer les besoins… et les gaspillages.

Si cela ne peut pas modifier les comportements et la consommation immédiatement, cela entraîne une économie directe sur ce qu’il est possible de contrôler en amont : les surconsommations, les pannes. Par la suite, dans un délai court, les données vont amorcer la phase de prédiction. La consommation sera ainsi prévue en fonction des besoins, ni plus ni moins.

Un tableau de bord accessible partout en lien direct avec l’ISO 50001

Pour un système de management de l’énergie efficace, l’accessibilité aux informations en temps réel est un impératif mais ne suffit pas. Le tableau de bord servant à la visualisation des données traitées doit aussi être conçu pour piloter en continu une démarche ISO 50001. Basé sur les mêmes axes de référence, il permet, au jour le jour, de suivre la consommation de tous ses bâtiments. Sur smartphone en mobilité, sur tablette et ordinateur, il est alors possible d’être alerté en cas de consommation critique et, plus globalement, de suivre tous ses propres paramètres. Grâce à la data visualization, la donnée devient non seulement lisible mais aussi agréable, de sorte à rendre l’efficacité énergétique encourageante et concrète.

L’accompagnement d’un Energy Manager expert en norme ISO 50001

Afin de maîtriser les outils et tout le cheminement nécessaire à la performance énergétique, un accompagnement humain est aussi essentiel. Une certification ISO 50001 ne parvient à des objectifs concrets qu’en connaissant l’ensemble des critères qui font la réalité de la consommation d’énergie.

Dans le cadre de cette démarche, votre accompagnateur peut-être certifié IPMVP, soit le protocole international de mesure et de vérification de la performance énergétique. Développé à la fin des années 90, cette certification est depuis directement attachée à la norme ISO 50001. L’Energy Manager en connaît l’ensemble des critères et sait les adapter à chaque typologie d’organisation et de bâtiment.

Netseenergy développe pour vous des solutions sur-mesure pour maîtriser votre énergie à travers l’ISO 50001. Grâce à ses Energy Managers certifiés IPMVP, à son iBoard qui facilite l’accès à la visualisation des données, et à ses solutions évolutives, Netseenergy vous donne toutes les clés pour atteindre l’efficacité énergétique.

Guide du management énergétique

Guide du management énergétique

Le management de l’énergie est la pierre angulaire de la performance (ou efficacité) énergétique. Sans lui, il n’est pas envisageable de réaliser des économies d’énergie sur le long terme et à des niveaux qui respectent le confort des utilisateurs ou la production. Mais à quoi sert-il véritablement ? Pourquoi et comment faut-il l’inclure dans sa politique énergétique d’entreprise ? Existe-t-il un cadre légal ? Ce guide vous explique tout.

Définition management énergétiqueDéfinition du management énergétique

Qu’est-ce que le management énergétique ? Il s’agit, grâce à des outils innovants et connectés, et à l’appui de spécialistes, de gérer en continu la consommation de l’énergie sur différentes sources (électricité, chauffage, eau). Tout comme de détecter les pannes et les gaspillages éventuels.

La notion de management énergétique se rapporte directement au système de management de l’énergie (SME) que vous êtes amené à mettre en place dans divers cadres obligatoires ou facultatifs. Plus largement, le management énergétique vise autant à réduire sa consommation d’électricité et de gaz que d’eau. Il s’agit finalement d’un moyen de limiter sa consommation d’énergies fossiles, tout en conservant un niveau de confort et de production équivalent à ses besoins.

Management de l’énergie : à quoi ça sert ?

Les raisons d’un management énergétique efficace sont multiples et reliées entre elles. Elles visent toutes un seul objectif final : baisser sa consommation d’énergie.

  • Diminuer sa facture de consommation énergétique et de fluideInterêts management énergétique

Le management de l’énergie concerne directement la compétitivité d’une entreprise ou, pour une structure publique, ses efforts d’économies. Choisir de mettre en place un management énergétique performant entraîne ainsi la baisse de sa facture d’électricité, de gaz et d’eau.

  • Se mettre en règle avec la législation

Le management énergétique n’est pas seulement un choix, il est aussi une obligation légale dans certaines circonstances. Ainsi, les grandes entreprises ont l’obligation de réaliser un audit (sur au moins 80% de leur facture énergétique) tous les 4 ans. Dans ce cadre, elles doivent aussi mettre en place un système de management de l’énergie.

De la même façon, les entreprises qui se lancent dans la certification de l’ISO 50001 (facultative), doivent aussi prévoir un procédé similaire.

  • Participer à la transition énergétique et écologique

Chacun le sait désormais, la transition énergétique n’est plus une option et les entrepri

ses sont en première ligne. En raison de la consommation de leurs bâtiments, qui sont les plus gourmands en énergie avec les bâtiments tertiaires (à 49%, le chauffage en tête) selon l’ADEME, mettre en place une gestion de la consommation, de sorte entraîner une baisse, est pour elles obligatoire.

Le secteur industriel a été le premier à comprendre ces enjeux, sans pour autant mettre à mal sa compétitivité. Depuis une vingtaine d’années, sa consommation baisse régulièrement. Aujourd’hui, elle représente 19% de la facture totale en France.

  • Préserver le confort des occupants et le niveau de production (dans le cas d’une usine)

Le management énergétique permet de réussir cette équation difficile entre la baisse de consommation – et donc de chauffage, d’électricité, de climatisation, etc. – tout en conservant un bon niveau de confort des occupants ou de production industrielle. Il s’agit donc de trouver le bon équilibre mais pas seulement.

Grâce aux capteurs connectés (l’Internet des Objets), il est désormais possible de détecter la présence dans les pièces, le taux global d’occupation des lieux et le besoin de climatisation, de chauffage ou d’éclairage qui en résulte. Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Solution management énergétiqueQuelles sont les solutions de management de l’énergie ?

Dans le domaine de la baisse de consommation, il existe à la fois des innovations technologiques et des cadres légaux ou facultatifs qui se conjuguent :

  • L’audit énergétique à distance via des algorithmes et le Machine Learning

D’une manière générale, l’audit énergétique peut se faire en continu et à distance grâce à des algorithmes. Ces technologies appartiennent aux sociétés d’efficacité énergétique. Ajoutées au Machine Learning qui, de son côté, collecte et apprend des données qu’il reçoit, il est possible de comprendre en détail les consommations d’énergies et là où il est possible de changer les paradigmes pour faire baisser la facture.

  • L’audit NF EN 16247

Cet audit correspond à l’audit obligatoire des grandes entreprises, qui doivent le faire réaliser tous les 4 ans, sous peine d’être lourdement sanctionnées (2% du chiffre d’affaires, et 4% en cas de récidive).

Grâce à cette norme, elles bénéficient d’un cadre leur permettant, selon leur secteur, de trouver les postes où la baisse de la consommation est possible et dans quelles proportions. Cette norme est divisée en 5 parties, correspondant aux différents secteurs. (cf guide de l’audit énergétique obligatoire norme NF EN 16247).

  • Prestation de management énergétique complète et accompagnement d’un Energy Manager

Pour mettre toutes les chances de son côté, quelle que soit la taille de sa structure, missionner une entreprise extérieure pour gérer l’ensemble de son management énergétique est une solution facile d’accès. Ce management énergétique complet répond ainsi à l’ensemble des problématiques, sur chacun des postes. Il vous offre aussi la possibilité de suivre et de comprendre les postes énergivores ou d’être alerté directement sur un tableau de bord en ligne.

En parallèle, vous bénéficiez de l’accompagnement d’un Energy Manager qui gère l’ensemble des processus. De cette manière, vous ne monopolisez pas un collaborateur sur cette tâche tout en conservant l’accès à ces informations. Cet ingénieur spécialisé en efficacité énergétique, certifié ISO 50001, devient alors votre interlocuteur privilégié. Il travaille en collaboration avec vos équipes et s’assure de la bonne marche des nouvelles solutions.

Le management énergétique regroupe différentes solutions innovantes permettant aux organismes, privés et publics, de baisser leur consommation, sans sacrifier au confort des utilisateurs ou de la production industrielle. Il est lui-même une brique de ce que l’on peut nommer l’intelligence énergétique. Celle-ci est l’ensemble des actions, procédés et techniques visant à atteindre l’efficacité énergétique. Ce qui signifie qu’elle se base autant sur les nouvelles technologies, que sur des aspects plus terre-à-terre, voire de bon sens. Mais aussi, et bien sûr, sur l’action de professionnels de la consommation énergétique. Si les algorithmes sont essentiels, le travail de personnes compétentes en amont et en aval est essentiel pour mettre en place les meilleures solutions. Car chaque bâtiment a ses spécificités, le management énergétique n’est donc pas répliqué de la même manière pour tous.